Une nouvelle clinique à Flic-en-Flac

Les touristes et les habitants de la région de Flic-en-Flac peuvent se réjouir de l'ouverture de cette nouvelle clinique, la PolycliniqueSejour Ile Maurice de l'Ouest. Car pour des soins d'urgence, ils devaient  se rendre à Quatre- Bornes, faute de centre médical couvrant la côte ouest. De par son expérience, le Dr Zouberr Joomaye, savait que c'était un vide à combler au plus vite. L'idée a alors germé de créer une clinique selon un concept français : la spécialisation en soins d'urgence. Il évoque le cas de ce patient habitant la côte ouest, mort en route alors qu'on l'emmenait dans une clinique privée à Quatre- Bornes. 

Ainsi, un urgentiste est posté dans cette clinique de Flic en flac tous les jours. Il s'agit du Dr Antoine Leuteritz, un ressortissant français vivant à Maurice depuis sept ans. Il souligne l'importance des soins d'urgence qui aident à sauver des vies, comme il l'a fait plusieurs fois dans le passé lorsqu'il était urgentiste au Service d'aide médicale d'urgence (SAMU) en France. Son rôle, c'est principalement maintenir le patient en vie, dans des cas d'accidents graves, blessures graves, difficultés respiratoires, entre autres. "Je suis appelé à éliminer tous les risques pouvant causer la mort du patient, pour ensuite le référer au spécialiste concerné pour des traitements spécialisés", souligne-t-il. à savoir que l'urgentiste est aussi disponible pour des soins d'urgence la nuit. 

Projet en deux phases
Dans cette optique, la clinique de Flic en FLac a été dotée d'une ambulance médicalisée pour assurer le transport des patients vers le centre médical de son choix pour des traitements poussés, y compris les interventions chirurgicales. La clinique dispose d'un réseau de spécialistes – cardiologues, gastro-entérologues, gynécologues, chirurgiens, orthopédistes – qui sont sollicités en cas de besoin. Soulignons que la deuxième phase du projet de la Polyclinique de l'Ouest est d'hospitaliser des patients à court et moyen termes. Le Dr Joomaye, specialist coordinator de la clinique, précise que celle-ci est destinée aux touristes aussi bien qu'aux Mauriciens. Le décor de cette clinique, très sobre et harmonieux, est certes très reposant, avec quand même une touche très classe.  Il affirme que les honoraires des médecins et ceux de la clinique sont les mêmes que ceux pratiqués dans les autres cliniques privées. En sus d'une salle pour les urgences, la clinique dispose d'un laboratoire, d'une unité de radiologie et d'échographie. Le laboratoire est équipé pour pratiquer des analyses relevant de la biochimie (urée, glycémie, cholestérol) mais aussi de bactériologie et de parasitologie.